Un pilote pour un périphérique inconnu sur Windows 10 (Code 28)

Après avoir installé Windows 10, il n’est pas rare d’avoir un ou plusieurs périphériques non reconnus. Ils apparaissent alors dans le gestionnaire de périphériques avec un point d’exclamation et portent une erreur code 28. Un périphérique inconnu peut être difficile à identifier et cela complique la tâche pour télécharger le bon pilote / driver correspondant.

Identification d’un périphérique inconnu avec un code 28

Identifiant du périphérique

L’identifiant d’un périphérique est normalisé et unique. Il se présente de la manière suivante :

PCI\VEN_14E4&DEV_43B1&SUBSYS_85BA1043&REV_03 :

Définitions :

  • PCI\ : type de matériel. Dans notre cas, nous avons du PCI mais ça aurait pu être USB ou ACPI.
  • VEN_ : identifiant du fabricant.
  • DEV_ : identifiant du périphérique chez ce fabricant.
  • SUBSYS : identifiant du sous-système de périphérique.
  • REV_ : version de la révision du périphérique.

Comment trouver cet identifiant ?

Méthode manuelle :

Il y a une méthode pour connaitre l’identifiant du matériel non reconnu :

  • Appuyez sur les touches « Windows » et « Pause » de votre clavier.
  • Dans la fenêtre qui s’affiche, cliquez sur « Gestionnaire de périphériques ».

code 28

  • Dans « Autres périphériques », faites un clic droit sur le « Périphérique inconnu » et choisissez « Propriétés ».

code 28

  • Cliquez sur l’onglet « Détails » et choisissez « Numéros d’identification du matériel » dans le menu déroulant.
  • Faites un clic droit sur la première ligne dans « Valeur » et choisissez « Copier ».

code 28

  • Ouvrez Google et collez-y ce que vous venez de copier et faites une recherche.
  • Avec de la chance, vous pourrez identifier votre matériel inconnu dès la première page des résultats et y trouver les pilotes pour les faire fonctionner.

code 28

Méthode automatique :

Il existe une multitude d’utilitaire gratuit qui permet d’identifier les périphériques inconnus et qui vous propose également de télécharger les pilotes. Même si cette méthode est bien plus simple que la précédente, je préfère ne pas l’utiliser. On ne sait jamais ce que fait exactement l’utilitaire sur notre PC ni d’où proviennent les pilotes qu’il installe. Je suis peut-être parano. 🙂

Libre à vous de faire votre choix !

Auteur: Sia

Passionné d'informatique et de High-Tech, j'aime partager mes connaissances et mes découvertes afin d'aider du mieux que je le peux.

Partager cet article :

A voir aussi sur Sia-Informatique

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

risus. lectus mattis vulputate, id sed odio
Plus dans Problèmes
Désactiver le parcage de tête d’un disque dur avec HDPARM

Configuration Windows Server 2016 Essentials bloqué à 17%

Désactiver le chipset de la carte graphique intégrée dans le bios

Fermer